Allgemein

L´IMMIGRATION

DÉFINITION:

Selon le dictionnaire LAROUSSE, l’immigration est l’installation dans un pays, d’un individu ou d’un groupe d’individus, originaire(s) d’un autre pays. Cette immigration est le plus souvent motivée par la recherche d’un emploi et la perspective d’une vie meilleure.

     A lire: http://www.larousse.fr/dictionnaires/français/immigration/41704=IMMIGRATION#41609

Immigrer revient donc, le plus souvent, au fait de se déplacer d’un endroit (parce qu’on n’y trouve pas d’emploi ou parce que les conditions de vie y sont précaires), pour un autre où, les possibilités d’obtention d’un emploi sont à portée de main, et/ou, un endroit où   les conditions de vie sont meilleures. L’individu qui immigre donc,est en fait quelqu’un qui est dans le besoin, qui se retrouve dans une situation d’urgence. On peut citer entre autres comme immigré, les sans emploi, les réfugiés qui fuient la guerre, l’oppression, les victimes de violences, de torture, de famine, les malades…la liste n’est pas exhaustive.

Cependant, l’immigré n’est pas toujours celui qui se trouve en position de faiblesse. Il existe aussi des immigrés par conviction, ceux par exemple qui sollicitent des qualifications pointues (spécialisations) dans leurs études, leur travail ( étudiants, travailleurs…); les amoureux de l’aventure, les nomades voire aventuriers par excellence… C’est là l’un des épineux problème de l’immigration, ne pas mettre tous les immigrés dans le même sac. Immigrer ou vouloir immigrer, est un fait ou un besoin légitime que chacun est libre d’effectuer ou d’exprimer; Personne ne devrait à en avoir honte, quelles que soient ses motivations.

Résultat de recherche d'images pour "IMAGES IMMIGRATION"

     En ce qui concerne les immigrants venant d’Afrique, force est de constater que beaucoup de jeunes africains empruntent le chemin pour l’Europe qu’ils conçoivent comme étant un paradis terrestre. Les pays les plus prisés étant la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, le Portugal, la Grande Bretagne, la Grèce. Ce n’est qu’en désespoir de cause ou par accident que l’on se tourne vers les autres pays européens. Ceci se justifie par le fait que la plupart de ces pays sont les anciens colons des pays africains. Les relations sont donc très anciennes et perdurent d’ailleurs jusqu’aujourd’hui. De plus les langues officielles de tous les pays africains sont pour la grande majorité celles des pays prisés pour l’immigration.

     Sommes nous, Africains, bien informés sur le vieux continent qu’est l’Europe? Sur les réalités de ces différents pays que nous adulons et dont nous rêvons? Utilisons nous les nouvelles technologies pour nous informer avant de nous lancer dans « l’aventure » qu’est  le mouvement migratoire, légal ou non? La plupart du temps les « aventuriers » comme on les appelle communément, tirent leurs sources d’informations des récits des précédents aventuriers, parvenus à leurs fins, qui omettent stratégiquement de leur transmettre les détails sur les périls rencontrés; évitant de parler de ces difficultés pour ne montrer que la face glorieuse de leur immigration réussie; notamment en se prenant en photo devant de belles voitures, dans de beaux vêtements, dans des restaurants, des quartiers chics ou sur des avenues célèbres…

      Il est compréhensible de célébrer la vie, mais il est tout autant primordial d’informer les aspirants à l’immigration sur toutes les réalités qui s’y rapportent. Ne pas inciter ceux qui veulent partir, « à partir à tout prix! ».

     L’immigration, légale et surtout illégale, est sans cesse en augmentation, à tel point que les états européens s’organisent désormais pour refouler ces flux migratoires, ou du moins à les réguler par un système de quotas. En réalité, elle commence à poser problème, lorsque l’on refuse, ou que l’on ne sait pas vraiment,  définir ses réelles motivations, en effet, savoir ce que l’on veut atteindre comme objectif en immigrant, nous aiderait à déterminer où l’on devrait aller, et surtout quels moyens il nous faut pour parvenir à nos fins. C’est très IMPORTANT!  Dans le contexte mondial actuel, où les récessions économiques font rage impliquant une hausse du chômage, même dans les pays nantis, où le terrorisme accroit la peur de l’autre, de l’étranger, il faudrait au préalable faire une bonne analyse de son projet d’immigration.

Pourquoi immigrer? Où immigrer? Comment Immigrer? … Et si le projet est hors d’atteinte…pourquoi de ne pas rester?

 

L’IMMIGRATION LÉGALE:

 

Résultat de recherche d'images pour "IMAGES IMMIGRATION"

 

L’immigration légale est celle qui respecte les procédures et les étapes requises pour immigrer dans la légalité. il s’agit ici, avant d’immigrer pour un quelconque pays, d’en faire la demande auprès de l’ambassade du pays de son choix, de fournir les documents demandés, de passer des tests, des visites médicales… Ceci pour permettre non seulement au pays hôte, d’avoir la possibilité d’encadrer au mieux les potentiels immigrés, mais également aux potentiels immigrés de pouvoir s’intégrer  dans une nouvelle société qu’ils connaissent mal.

Immigrer génère un cout  financier important, et ce, même pour les étudiants bénéficiant de bourses, ou les travailleurs en quête de spécialisation.

En ce qui concerne un individu qui aspire à immigrer légalement en tant qu’étudiant pour l’Allemagne par exemple il faut :

  • Entre 150 et 200 euros selon l’université de son choix, pour la pré-inscription
  • Entre 300 et 1 000 euros pour l’inscription à des cours de langue dans le pays d’origine
  • Entre 2 000 et 3 000 euros pour la prise en charge dans le pays hôte
  • Environ 8 000 euros de caution

Pour un total de dépenses s’élevant à 12 200 euros soit 8 002 680 Frs CFA. Ces montants peuvent varier selon les cas.

Le Canada qui a mis sur pied une politique d’immigration réglementée, permet également à ceux qui y aspirent, à travers de nombreuses firmes, d’y immigrer de manière contrôlée. L’une de ces firmes, ACCÈS CANADA, procède de la manière qu’il suit:

  • 100 euros pour l’étude de votre candidature, non remboursable, qui débouche sur un rapport initial
  • Entre 1 711 et 1 839 euros à débourser, à titre des honoraires de la firme qui s’occupera alors de suivre de l’amont vers l’aval, toute la procédure d’immigration.
  • 1 524 euros de caution

A ce niveau nous en sommes à environ 3 463 euros soit 2 272 000 Frs CFA. Bien entendu, c’est sans compter d’autres frais comme, les frais fédéraux ultérieurs exigés par l’état du Québec, les frais de visite médicale…

     A lire: http://www.accescanada.com/Data/Promotion/67.pdf

Pour le Camerounais ou l’Africain lambda,  les conditions et surtout les frais à l’immigration légale, sont hors d’atteinte, compte tenu des revenus peu élevés dont ils disposent. C’est ainsi que beaucoup de candidats à l’immigration se tournent vers l’illégalité.

 

L’IMMIGRATION ILLÉGALE:

 

      L’IMMIGRATION ILLÉGALE EST ELLE RÉSERVÉE AUX PAUVRES?

Au vu de ce qui précède nous répondrions par l’affirmative à 90%, car certains aspirants à l’immigration sont parfois contraints malgré leurs biens, à se déplacer dans l’illégalité; les réfugiés politiques, les criminels recherchés… pour ne citer que ces cas là. En effet, à moins de ne pas être en pleine possession de toutes ses facultés mentales, personne ne souhaiterait voyager dans les conditions qui vous seront soumises ici.

     D’OÙ VIENNENT LES IMMIGRES?

Les immigrés du monde de manière générale, viennent des pays du sud, des pays pauvres. Ils viennent d’Amérique du sud, d’Afrique du nord et subsaharienne, de l’Europe de l’est, orientale… Ils fuient des régimes dictatoriaux, les guerres, les famines, le manque de travail… Pour ce qui concerne les africains, la majorité délaissent leur pays pour presque tous les cas sus-cités.

     QUELS CHEMINS EMPRUNTENT-ILS ET DANS QUELLES CONDITIONS?

Voyager sans passeport d’un pays africain pour un autre est chose aisée, pour qui a un peu de moyen. Après s’être renseigné les aspirants à l’immigration illégale, en provenance du Cameroun,par exemple passeront  par les frontières terrestres, du Cameroun pour le Nigeria ou le Tchad, puis le Niger, l’Algérie, et enfin la Libye, le Maroc ou la Tunisie qui sont les pays de transit.

 

Les frontières terrestres entre pays africains sont parfois poreuses. Il faut dire que le découpage des pays africains à l’époque coloniale, ne s’est vraiment pas fait en tenant compte des réalités sur le terrain. C’est ainsi que l’on retrouve des frontières qui divisent un même village, ou un même peuple, de telle sorte qu’on se retrouve de part et d’autre soit dans un pays, soit dans un autre, selon le découpage des frontières qui a été fait. C’est le cas des Fang que l’on retrouve dans le sud Cameroun et majoritairement au Gabon , également les Moundang retrouvés de part et d’autre de la frontière qui sépare le Cameroun du Tchad. Ajouté à cela, la longueur des frontières est telle qu’il est pratiquement impossible d’en contrôler les flux, d’autant plus que certaines sont dans des zones inhabitées et souvent montagneuses.

Cliquer ou poser le curseur sur l’image pour plus d’informations

Le long du périple, les migrants sont de plus en plus nombreux et se font même accoster par les intermédiaires des passeurs et à mesure que l’on monte vers les pays de transit les conditions de voyages sont de plus en plus inhumaines. Auparavant les passeurs étaient des Touaregs qui historiquement n’appréciaient guère les noirs africains. Mais depuis une dizaine d’années ce sont les djihadistes chassés d’Algérie et autres islamistes membres de la nébuleuse d’Al Qaïda (comme Aqmi, Al-Qaida au Maghreb islamique, Daesh) qui organisent les passages. Le premier pic de dangerosité et de tragédies est l’étape de  la traversée du désert du Sahara. Avant la traversée les migrants déboursent entre 270 et 448 euros pour le voyage (soit entre 177 000 et 294 000Frs CFA), et ils sont alors pris en charge par un groupe de guides dans des véhicules de fortune, qui tombent souvent en panne. Très souvent ils sont abandonnés par leurs guides dans le désert et meurent de soif en journée ou de froid la nuit tombée. Ce voyage périlleux est moins médiatisé que celui en mer Méditerranée, mais tout autant meurtrier.

     A lire:   http://fr.myeurop.info/2013/10/11/les-routes-de-la-mort-de-l-immigration-clandestine-12371 

Pour ceux qui survivent à cette épreuve et qui arrivent dans les pays de transit, il faut alors prendre son mal en patience, car ici la demande est supérieure à l’offre. Partir coûte désormais très cher, pour ces migrants déjà fauchés. c’est le moment de trouver un toit, rechercher un emploi et épargner pour son passage vers « la terre promise ».

     A lire:    http://www.rfi.fr/emission/20150506-libye-migrant-senegalais-temoignage-emigration-camp

C’est alors que les migrants d’Afrique noire, réalisent un fait qu’ils n’auraient jamais soupçonné, le racisme en Afrique blanche! En plus du racisme, il y a la xénophobie envers les chrétiens, aussi nombre de migrants s’islamisent pour la forme et se font appeler par des noms à consonance islamique. Il n y a pas de travail pour eux, et comme ils sont des clandestins ils peuvent se faire agresser et tuer sans que cela n’inquiète personne. Les seules portes de survie sont la prostitution féminine et surtout masculine, le banditisme, la vente de drogue…Des Organismes tel le HCR leur apporte leur aide mais pour rejoindre leur quartier général, il faut jongler avec les patrouilles qui peuvent les interpeller à n’importe quel moment en pleine ville et les emporter pour les jeter aux portes du désert ou dans des zones reculées après les avoir tabassé.

Une fois fois qu’on a assez d’argent, environ 400 à 600 euros (entre 263 000 et 394 000 Frs CFA), on peut envisager sa traversée par voie maritime. Les migrants sont alors conduits dans des ports improvisés où ils attendent leur tour pour la traversée. La durée de ce séjour est indéterminé, et alors qu’on leur extorque de l’argent pour tout et rien, c’est à peine s’ils reçoivent un bout de pain et de l’eau journalière ment. Quand enfin le grand jour arrive, la vue de l’embarcation peut causer des arrêts cardiaques…

 

  A voir:     https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQcZ8TBUhOz2ijlrCkFfyLu2ey1Blks326jY94xcr8YlNgHIMAN

Le mois de Mai 2016 aura été très meurtrier pour les migrants en Méditerranée. notamment entre le 22 et le 31 Mai. On craint la perte d’environ 700 personnes après que des embarcations aient chaviré en mer… D’ailleurs cette hécatombe perdure encore jusqu’aujourd’hui.

        A lire:    http://www.lefigaro.fr/international/2016/05/29/01003-20160529ARTFIG00171-migrants-semaine-meurtriere-en-mediterranee.php

        A lire:   http://www.liberation.fr/planete/2016/06/03/naufrages-en-mediterranee-l-europe-ne-pense-qu-a-se-proteger-davantage_1457146

L’Union Européenne ne sait plus quoi faire de ces immigrés qui affluent encore et encore au péril de leurs vies; malheureusement les faits ne plaident pas en leur faveur, ils sont maintenant synonymes au danger, des immigrés arrivés en Allemagne se sont rendus coupables de viol et d’autres sont suspectés d’être de potentiels terroristes. Du coup, les états européens s’organisent pour stopper ce flux migratoire par tous les moyens. Seule la chancelière allemande Angela MERKEL a plaidé et pratiqué une politique d’ouverture au flux migratoire, ce qui lui a valu  une contestation sans précédent au sein de son propre parti politique.

   A lire:      https://francais.rt.com/international/23571-angela-merkel-admet-que-terroristes

Les immigrés une fois arrivés sur le sol européen ne sont pas accueillis à bras ouverts, car il y a une montée ces dernières années du racisme, de l’islamophobie, et ceci s’accroit encore plus avec les actes de violence et de terrorisme perpétrés par certains immigrés.

Les difficultés et les risques à courir pour atteindre son idéal de vie existent partout, et dans tout ce qu’on entreprend; Il appartient à chacun de faire la part des choses et de poursuivre son rêve tant est il, qu’il est possible de l’atteindre.

 

L’EQUIPE: @Pierre C. Engama à Bediang & Corine Eya

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

7 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s