Allgemein

Ton identité t’interesse t-elle?

Les avis sont vraiment partagés quand il s’agit de parler d’identité. Face à la mondialisation et la modernité avancée des sociétés dans lesquelles nous vivons, il devient de plus en plus exigeant de s’attarder sur ce sujet, car certaines identités ont une histoire et sont d’une importance qui mérite notre attention. Les nouvelles générations ont tendance à oublier leur identité alors que celle ci fait notre personnalité. Il reviendra à chacun d’approfondir cet article selon ses origines.

Qu’entendons nous déjà par identité?

Une Identité peut être considérée comme étant un « caractère permanent et fondamental de quelqu’un, d’un groupe, qui fait son individualité, sa singularité ». À cet exemple correspond les expressions une identité culturelle ou encore une identité nationale. Une Identité peut encore être définie comme étant « l’ensemble des données de fait et de droit qui permettent d’individualiser quelqu’un (date et lieu de naissance, nom, prénom, filiation etc) ». L’on peut associer à cette définition l’utilisation d’une carte d’identité par exemple où l’on retrouve justement toutes ces informations.

Titre-Identity

Ainsi nous nous concentrerons dans les prochaines lignes sur l’importance des noms car c’est le caractère qui nous particularise le plus souvent des autres individus avant l’addition des prénoms. Ceci devient encore plus important lorsqu’on a traversé ses frontières.

Choix du nom (de Famille) d’un enfant

Après notre naissance nous sommes confrontées à faire des rencontres avec notre famille, nos voisins, le quartier, le village, la ville, le pays et après le monde qui est constitué d’autres pays et d’autres continents. Ainsi nous sommes obligées d’utiliser des noms qui caractérisent notre famille ou encore nos origines.

IMG-20150708-WA0005

En général, à la naissance de chaque enfant, se pose un problème sur le choix du nom. Et en principe ce choix du nom d’un enfant ne doit pas faire l’objet d’un quelconque problème ou d’une quelle conque discussion. Dans certains pays bien structurés tant sur le plan administratif que sur le plan juridique, l’attribution d’un nom à un enfant se fait selon les lois en vigueur dans ces pays. Tout dépend le plus souvent de la situation matrimoniale des Parents ou de l’engagement de ceux-ci (reconnaissance de paternité ou pas) ou bien même encore du respect de certaines Traditions.

Origine de l’utilisation des noms (de Famille)

Auparavant l’utilisation des Noms propres à chaque personne était plûtot chose rare sauf si l’on était un guerrier, un chasseur, un artiste (chanteur, forgeron etc) des temps anciens. Pour désigner certaines personnes, on les rattachait à leur famille ou à leur clan. Par exemple: Samandoulougou du Clan des Ewosso ou encore Babagida le fils de la Famille des Chasseurs Ewosso. La Chine est l’un des premiers pays à adopter les noms de familles. Au début les Chinois utilisaient seulement les noms de clans « Shi » et les noms de famille « Xing ». Au fil des temps il y existe seulement un millier de noms de famille malgré sa forte population.

Importance des Noms

Les noms marquent notre existence et nous permettent de nous diffèrencier des autres individus de la planète. Ainsi l’utilisation des noms a permis par exemple à plusieurs Américains et Antillais de remonter leurs arbres généalogiques et de retrouver leur familles d’origine. Mais combien sommes nous aujourd’hui capables justement de remonter un arbre généalogique à travers des noms? Car sûrement le caractère important de l’utilisation ou de la sauvegarde des noms a presque disparu.

my name

Sauf certains noms de Royauté ou de familles subsitent des générations après d’autres. La globalisation et les mouvements migratoires des derniers siècles ont permis un mixage favorisant la confusion d’origine rien qu’en lisant un nom. Des personnages tels Al Pacino (Alfredo James Pacino) ou Robert De Niro, Jr sont de nationalité Américaine alors que leurs noms ont des résonances latines voire italiennes. Ce genre de noms à confusion se rencontrent de plus en plus.

Genre de Noms

Avec la vitesse de l’exode rurale, la croissance des villes et le mixage des populations, il devient de plus en plus difficiles de discerner l’appartenance ethnique, géographique, originaire (continentale) ou sociale à travers un nom. Chaque pays possède des caractéristiques de reconnaissance des origines de certains noms. Le Continent Africain connaît peu ce problème car ayant gardé une bonne partie de ses rites et traditions. Seul l’attribution des Prénoms à fait l’objet d’une importation dûe à la colonisation et surtout la venue du Christianisme sur le vieux continent. L’on peut distinguer plusieurs genres de noms, mais nous avons retenus les suivants:Chine

  1. Noms patronymiques ou matronymiques: Ces noms reflètent le nom du Père (patronymique) ou le nom de la Mère (matronymique) selon le régime matrimonial des 2 parents. Le plus souvent l’enfant prendra automatiquement le nom de sa mère, si le père est inconnu. Ces noms patronymiques ou matronymiques peuvent aussi être la réutilisation du nom d’un membre ou d’une connaissance ou alors d’un ami proche de la famille parfois déjà décédé et qui avait une vie exemplaire ou un statut respecté. Dans le cas général il peut arriver qu’un enfant aie un nom composé de 2 Patronymes (nom patronymique et nom du père) ou Matronyme (nom matronymique et nom de la mère). Ces genres de noms sont fréquemment utilisés en Afrique.
  2. Noms hérités d’un métier: Il existe des noms dont certaines familles ont hérités par l’exercice d’un metier. De nos jours ces noms existent toujours mais ne sont plus en relation avec l’éxercice d’un métier. Le nom Bauer par exemple qui est utilisé en Autriche, Allemand, Suisse, Canada et aussi aux Etats Unis d’Amerique signifie simplement Agriculteur. Bauer.jpg
  3. Noms de nature descriptive: Il s’agit dans ce groupe des noms qui ont un caractère descriptif. Ces descriptions peuvent être relatives à la nature (physique) ou encore relatitves à des situations ou messages (paraboles, phrases, etc.). Des noms pareils se retrouvent dans toutes les langues, par exemple: Legrand ou Lepetit (Francais); Hummel qui est un insecte en langue Allemande; Tagne (Père de jumeaux) ou Magne (Mère des jumeaux) au Cameroun.Dupont
  4. Noms d’origine géographique: ceux-ci mettent en évidence un lieu précis (ville, situation environnementale, etc.) ou encore les origines de l’individu qui porte ce nom. Ex: Mr Douala qui est sûrement originaire de la ville de Douala au Cameroun; Mr Deschamps ou Mr Dupont qui sont des noms d’orignines francaises désignant des lieux.
  5. Noms désignant une dynastie: ces noms ont deux caractères car ils sont propres à des familles de souveraineté et permettent d’établir une descendance. En Allemagne par exemple ces genres de noms portent le préfixe « Von ». Dans certains pays Africains l’on parle de « Fon » ou « Mfon« (qui veut dire Roi), « Oni » (au Nigeria),  « Sultan » (majoritairement en Zones ou Pays musulmans), et de « Nyimi » (en République Démocratique du Congo). Ces noms ou préfixes ont en commun qu’ils désignent tous des Rois et des Dynasties. Par ailleurs il existe d’autres noms permettant également de retracer une dynastie ou une lignée. Tels sont les noms portants un « à » (fils ou fille de) au Cameroun à l’exemple du nom Mougnol à Mboussi qui veut simplement dire Mr Mougnol fils de Mboussi; ou encore portant le préfixe Ngo (fille de) par exemple Ngo Tonye signifie tout simplement la fille de Tonye. Dans les pays anglo-saxons l’utilisation des diminutifs Jr (Junior pour fils) et Sr (Senior pour père) est courante. Sultan

Cet article ne donne qu’un aperçu de la diversité que nous pouvons retrouver dans nos noms selon le pays où l’on se trouve et la langue que nous parlons. Nous retiendrons qu’il est important de savoir quel nom nous avons, quel nom nous donnons à nos enfants, quelle histoire se cache derrière un nom et mais aussi sa généalogie. Peu importe si l’on porte le nom de l’un de ses parents, d’un membre ou ami de la famille nous nous devons de nous intéresser à notre nom, notre identité et nos racines. Chaque individu devrait être capable d’établir son arbre généalogique sur deux, trois voir plusieurs générations avant lui dans le but de connaître son histoire.

@Pierre C. Engama à Bediang & la Team

À lire aussi:

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/antilles-le-nom-de-famille-cle-de-la-recherche-des-racines-7772236139

http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Personnalite/Articles-et-Dossiers/Le-poids-du-nom

Publicités

15 réponses »

  1. L’identité serait donc un dérivé de ce que tes parents ont choisi de te donner comme nom ?
    Est ce que l’identité ne serait pas aussi une certaine affirmation ou étalage de la racine à laquelle nous appartenons ?……Parlons du nom dans beaucoup de sociétés occidentales les géniteurs attribuent souvent à leurs progénitures les noms de leurs amis, collègues et autres..peut on a travers ce style « d’identité  » retracer l’arbre généalogique de ce dernier ?
    Ces enfants nés de pagents inconnus qui sont récupérés par des familles autres n’ont -ils pas d’identités ? Sinon comment pourrait ton la leur attribuer pour aller dans le sens de ce brillant developpement.

    Aimé par 1 personne

  2. S’il est vrai que le passé constitue toute notre gravité,il n’en demeure pas moins vrai que les noms que nous portons sont chargé d’un présent ou alors d’un passé glorieux. En effet certaines personnes sont convaincu qu’en attribuant le nom ou prénom d’un personnage important dans la famille ou même cité, il y a des forte chance que cet enfant s’inspire son homonyme pour se projeter à l’avenir….on trouve ce comportement très fréquent à l’ouest cameroun :impossible de faire 100mettre à Banjou sans trouver un « FOTSO ».

    Aimé par 1 personne

  3. L article est intéressant .cependant je pense que l identité ne se résume pas au nom, on aurait pu évoquer la culture, l histoire d un peuple que ça aurait été mieux. Pour avoir lu d autres articles que vous avez publié, suis fan des thèmes abordés.

    Aimé par 1 personne

    • je partage l’avis de Hancelle. car même si le nom permet de nous identifier ce dernier n’est qu’une partie infime de notre identité car on l’acquiert. comme l’a si bien dit Yannick à l’ouest du Cameroun on rencontre pas mal de Fostso de tel sorte que par moment certains peuvent porter le même le nom et le même prénom comment les identifier dans ces moment? et c’est dans ces moments qu’on utilise le caractère biologique (la morphologie), l’appartenance culturelle ou communautaire (nous revenons encore sur le sujet de l’appartenance culturelle évoquée dans un de vos récents articles.) et la personnalité individuelle de ces derniers pour les nommer.

      Aimé par 1 personne

      • Je partage en partie ce que vous dites a propos du nom comme une petite partie de l’identité.
        Moi je pense que le nom est très important car si vous ne saviez ce que veux dire votre nom vous êtes déjà perdu. Le changement du nom haute volta en Burkina Faso a conduit la révolution sankariste, Burkina Faso signifiant  » pays des hommes intègres  » a catalyser le sentiment national chez les burkinabé. Le peuple a adhéré a ses idées et ses actions . je pense que la symbolique du nom détermine qui nous sommes et ne saurais être considéré comme un ion autour des électrons, mais comme un noyau autour duquel gravite les atomes. Enlever le Cameroun a ce territoire, et dites moi comment on l’appellerait, ?

        Aimé par 1 personne

  4. Je ne veux pas être très long ici car je me suis déjà pencher sur l’article qui porte sur la langue .

    Nous pouvons d’emblée affirmer que la culture est cet ensemble qui regroupe : langue, identité, race etc..

    Le problème d’identité est très important et vous l’aviez aborder sous l’aspect individuel en prenant l’exemple des noms de personnes. Moi je l’aborde dans le cadre étatique pour étayer d’avantage les arguments avancés dans le post. Nous ne pouvons pas nous développer si nous ignorons qui nos sommes, d’où venons nous, et où allons nous ? Ces interrogations sont fondamentales dans nos sociétés victimes d’une crise d’identité.

    Nous manquons de repere, ce qui a amené le jeune président Thomas sankara a changer le nom son pays en Burkina Faso, car haute volta ne signifie rien pour eux.

    Cela nous pousse a nous poser la question si  » nous étions des crevettes » ? Peut-être cette dénomination symbolique nous empêche de bien peser car les crevettes n’ont pas de mémoire.

    Nous pensons qu’il est temps que l’Afrique écrive son histoire, cela ne se fera pas dans un déni de notre identité. Ils important pour ne prendre que cet aspect que nos villes soit baptisés selon nos histoires, et porte les noms de nos héros. C’est révoltant de voir en plein Yaoundé toute une avenue baptisée  » avenue Kennedy  » pourtant ce monsieur n’a rien fait pour le Cameroun. Quelle bêtise, et la bêtise persiste pour reprendre camus

    Aimé par 1 personne

  5. Quand je parle de crevettes, je fais allusion au nom Cameroun qui a subi une métamorphose selon les desiratas des colons qui se sont succédés: rios dos camaroues pour les portugais, kamerun pour les allemands, Cameroun pour les français et cameroon pour les anglais

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s