Allgemein

COUP DE GUEULE: L’ESCLAVAGE DES NOIRS, CRIME CONTRE L’HUMANITÉ, ENCORE D’ACTUALITÉ???

  Cet article traite d’un sujet qu’on pensait jusqu’aujourd’hui appartenir au passé mais récemment devenu un sujet d’actualité. Ce dernier faisant la Une des journaux télévisés, de la presse internationale et des réseaux sociaux depuis une semaine environ suite aux vidéos diffusées montrant des esclaves vendus en esclavages sur les côtes Libyennes. Ce Blog ne se préoccupe presque pas du passé car notre intention première est de parler des problèmes sociaux actuels à fin de trouver des alternatives et des solutions pour le futur. Cependant, ne pouvant rester muet sur un sujet faisant l’actualité concernant la vente des immigrés réduits en esclavage en Libye et autres pays d’Afrique du Nord, il était légitime pour nous d’en faire un coup de gueule et pour cette raison nous prions nos chers lecteurs d’en respecter la sensibilité car ceci n’est qu’une opinion.

S

L’esclavage d’actualité et à la une en 2017

OUI, c’est vrai l’ESCLAVAGE est un thème d’actualité en 2017 surtout malgré l’existence des Droits de l’Homme. OUI, vous ne rêvez pas! OUI, c’est une réalité et non un film à la « RACINE », ou « 12 Years a slave » ou encore « The Book of Negroes ». Esclavage1Le plus désespérant est que le théâtre se déroule entièrement en Afrique par des Africains qui commercent leurs propres frères Africains. Le comble de tout est que ces frères commerçants sont financés par l’Union Européenne pour stopper ces migrants qui aimeraient rejoindre l’Europe à la recherche d’un nouvel espoir. Cet Espoir qu’ils ont nourri tous les jours en voyant leurs frères Africains vivants dans ces pays étrangers. Presque toutes les grandes chaînes Médiatiques Européennes et Américaines en parlent et l’on croirait la théorie du complot contre les pays d’Afrique du Nord. Pourquoi cet intérêt soudain? Mais les récits et pratiques sont le reflet de la réalité.

Slave1

L’Histoire et Ses Responsables

  Faisant partie de la génération des 25-50 ans nous n’avons pas eu à connaitre l’esclavage si ce n’est dans les livres ou au travers des documentaires. Slave2Cela est aussi vrai pour nos parents et  nos grands-parents de la 3ème génération car ce dernier a été aboli il y’a presque 2 siècles aujourd’hui. OUI, l’esclave en Afrique a toujours été connu des contemporains comme de l’histoire que nous avons tous appris au cours de nos formations scolaires. Cette partie de l’Histoire Africaine n’a toujours pas été digérée jusqu’à nos jours. Car certains ont été dérainés par la pratique de ce fléau. La question qui se pose est de savoir comment cela peut être possible quand presque tous les pays du Monde ont adopté les droits universels de l’Homme? Déjà pour le passé, il est difficile de reconnaitre que l’esclavage a été un crime contre l’humanité, contre un peuple qui a été divisé et déraciné. À l’ère de l’information, ce commerce se fait aux yeux et su de tout le monde. Alors comment se taire face à cette indignité? Où sont passés les chefs d’États et Leaders Africains? Qu’en pense l’Union Africaine, elle qui se réclame réunificatrice de tout un continent?

IMG_20170804_124122592

Se taire, c’est accepté et encouragé !!!

  L’Immigration clandestine étant un des problèmes majeurs et l’origine même de la création de ce Blog, nous ne pouvons rester silencieux. L’heure n’est pas à la description des conditions dans lesquelles les Immigrés Africains vivent en Libye. Et, difficile de sauver ou défendre tous ces candidats à l’Immigration. Néanmoins, il reste difficile de fermer les yeux et faire les sourds sur la situation actuelle. Ce commerce ne serait un crime, si l’opinion publique, que vous et nous sommes, n’était au courant.

Abolition de l'esclavage. Photo Benjamin Géminel.

  À travers les vidéos actuelles il est temps que le politique Africain (le linge sale se lave en famille) se penche sur ce problème et que des solutions soient trouvées à fin d’éradiquer cette tragédie dont le début est officiellement incertain. Mais ce que nous voyons déjà sur la toile, suffit pour prendre des mesures appropriées. Par ailleurs il est aussi temps que l’Union Européenne revoit sa politique sur les frontières de la méditerranée. Puisque l’on ne peut financer des personnes qui appliquent mal les clauses d’un contrat. En insinuant de ne pas voir ces atrocités, ces gouvernements se rendent à la limite coupables de ces drames. Ces derniers étant d’ordres humanitaires et n’étant pas conformes à la DDHC (Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen). En effet il s’agit là d’un commerce sur un peuple voire une « race » et ce dernier est un crime contre l’humain. Certes le mot « Race » est un terme assez sensible d’utilisation mais il est important de noter que dans ce cas le prédateur ne vient plus de loin.

OUA

  L’enjeu d’une émigration clandestine reste très important pour ces migrants car il reste très difficile pour quelqu’un de quitter sa famille, ses origines et faire face à la méditerranée et emprunter des chemins peu rassurants dans lesquels beaucoup y laissent leur vie. Il ne s’agit pas ici de défendre leur cause. Cependant il est important de noter que l’esclavage ne doit pas devenir un nouveau cimetière ou une solution pour dissuader ces migrants d’emprunter cette voie illicite. Il est temps de trouver des solutions pour stopper ce flux de migrations en adoptant des précautions dès la base. Cette responsabilité revient à tous les Africains vivants à l’extérieur ou l’intérieur de l’Afrique. En résumé il n’est pas seulement question ici de « race », mais aussi de dignité humaine. Alors ne rien entreprendre face à ce drame odieux, serait le cautionner  et participer à son émancipation. Par cet article nous disons NON à l’Esclavage et nous distançons de cette pratique.

Pierre C. Engama à Bediang & LA TEAM

À Regarder:

Publicités

12 réponses »

  1. Étant moi même une « descendante d’esclaves » je trouve vraiment celà scandaleux. On aura beau accusé l’homme blanc pour ces traitements cruels en notre égard mais ce dernier n’est pas le principal acteur de ce phénomène que je juge. Tout comme aujourd’hui mes ancêtres ont été vendu aux blancs par leurs frères noirs. Ces pratiques sont tout simplement inadmissible pour un monde se disant moderne et bien évidemment une fois de plus c’est l’homme noir qui ternit son image en se mettant au devant de la scène et une fois de plus en vendant ses frères pourquoi ne pas accepter que l’homme noir est un fleau pour lui même. Il serait temps qu’on essaye de changer les choses. Et c pas en parlant ou en ecrivant que quelqye chose changera. J’ai récemment lu un article d’un frère Camerounais et j’étais tout comme lui révolté par le comportement de nos gouvernements africains face à ce problème. Bien évidemment on accusera encore le blanc puisqu’il est un bouc émissaire. Je trouve vraiment celà scandaleux.

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1778402595506224&id=919395438073615

    Aimé par 1 personne

    • Merci encore pour cette contribution et aussi pour le lien facebook. Nous sommes sincèrement désolés pour le passé. Espèrons que les actions concrètes allant dans le sens à dimininuer cette Immigration clandestine qui ravitaille ce marché et que l’Afrique continue d’avancer.

      Aimé par 1 personne

    • chère Marion, lisant généralement les articles sans jamais les commenter, votre commentaire m’a beaucoup interpellé.
      je ne partage pas totalement votre avis à ce propos. En effet même si vos ancêtres on été vendu par les miens, il reste évident que ces derniers les ont vendu car « le blanc » proposait de les acheter bon passons car ce n’est pas la question du jour. Étant de passage sur Berlin il ya une manifestation organisée le 25 novembre 2017 au niveau du Consulat Libyen pour ceux désirant y participer.

      tout comme vous je suis indigné par le silence de nos dirigeants Africains devant cette situation révoltante et inhumaine. De plus très honteux que le président de mon pays veuille préserver « les bonnes relations diplomatiques entre les deux pays amis » peut-on encore parler d’amitié dans ce cas de figure? Ou se montre-t-il complice de ces atrocités?

      En tout cas je tiens à remercier l’équipe entière de GWV-International pour l’excellent travail qu’ils font au travers de leurs articles. Si celà peut apporter un petit plus à notre communauté restée dans nos Pays nous ne pouvons qu’être fiers de ce boulot.

      Aimé par 1 personne

      • Dans un deal ou ton partenaire pose son arme sur ta nuque, on comprends tous que c’était une vente par contrainte. Et c’est cela le drame de l’Afrique, nous mimons en tant proie l’histoire écrite par le chasseur, et tant que nous ne maîtriserons pas notre passé, le décollage sera difficile. Aucun pays au monde ne s’est développer ainsi

        Aimé par 1 personne

      • Malheureusement l’histoire ne s’écrit que par le vainqueur et le plus fort. C’est juste en début des années 2000 que l’Esclavage a été reconnu comme crime contre l’humanité. Aujourd’hui il s’agit d’écrire l’histoire autrement. Nous mettons notre pierre à l’édifice.

        J'aime

  2. Marion je suis tout a fait d’accord avec toi que la responsabilité nous incombe nous africains. Mais Établir les responsabilités c’est pas chercher un soit disant bouc émissaire. On ne peut pas soigner une maladie sans passer par un diagnostique pour espérer des résultats probants. Évidemment l’homme blanc a sa part de responsabilité, et il l’a toujours été. Refuser cela Marion c’est faire preuve de mauvaise foi. Nous le savons que l’Afrique a et reste toujours le terrain de jeu et d’enjeu des grandes puissances, tout cela a cause de ses richesse et profitant de l’inconscience des africains , l’Occident mène une politique du chaos pour mieux exploiter ces derniers. Nous savons tous que l’UE a donner des fonds a un prétendu État libyen pour stopper l’afflux des migrants au portes du paradis terrestre, qui sais je si c’est ce moyen que les libyens utilisent pour dissuader les migrants. Pour reprendre fatou dioum , cela ne dissuaderai pas celui qui n’a rien a perdre, car sa force est inouïe en dépit des difficultés.
    Et j’aimerai aussi te rappeler que nos ancêtres ont été aussi victimes, ils ont vendus leur frère pas parcequ’ils ont voulu, mais parcequ’ils ont été contraint. Il ne faut pas seulement lire l’histoire du chasseur car il vous donnera sa version des faits.

    En conclusion nous sommes d’accord que les gouvernements africains doivent prendre leur réponsabilite en mettant le citoyen au centre de leur action. Compter sur la communauté internationale c’est ne rien apprendre des précédents de l’histoire.

    Aimé par 1 personne

  3. Hummmmmmm MOLUH tu avais pourtant bien commencé mais je sais pas pourquoi toi et moi jamais nous n’avons été d’accord lorsque nous débatons même antérieurement. et je cite :  » Compter sur la communauté internationale c’est ne rien apprendre des précedents de l’histoire » je te poserais deux questions mon cher: Pourquoi la communauté internationale? et pourquoi cette problèmatique fait l’objet d’un interessement au sein de la communauté internationale???

    Le crime contre l’humanité s’en prend à l’humanité des individus et des groupes. il les rend coupables du crime d’exister ou de ressembler à l’humanité véritable et se présente ainsi comme une réaction de défense, comme une action au service de la vérité idéologique. C’est un crime motivé idéologiquement. L’idéologie qui préside au crime contre l’humanité est fondée sur le refus de la pluralité (extermination), de l’égalité (exploitation), de la dignité (torture) des hommes. Le crime s’attaque, de ce fait, à la condition politique de l’homme, en détruisant toutes les garanties que fournissent aux membres d’une communauté les règles de droit en vigueur en elle. Il prive une partie de l’humanité de toute existence politique et réduit l’homme à son impuissance individuelle et naturelle. Ainsi avec les lois de Nuremberg. Ainsi avec l’Apartheid. Cette privation signifie l’abolition de l’espace politique (national ou international) où les différences se rencontrent, s’organisent selon des règles et se font parfois la guerre.

    Le crime contre l’humanité fait de la loi de la nature la vérité des relations humaines, il n’est pas une action de guerre, mais une violence infra-humaine. Nous devons compter sur la communauté internationale parce que, c’est le rôle de la justice internationale en voie de constitution de rétablir l’ordre humain en faisant valoir les règles de droit et les garanties politiques qui doivent être données aux individus et aux groupes.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s