Culture

IMMIGRATION: EXISTE-T-IL UNE DIFFÈRENCE ENTRE IMMIGRÉ ET DIASPORA???

 

De plus en plus dans les médias et les réseaux sociaux on entend parler de « Diaspora ». Ce terme est le plus souvent associé au Continent Africain (Diaspora Africaine) ou encore à un Pays (Diaspora Congolaise, Diaspora Dominicaine ou encore Diaspora Malienne). Mais que savons-nous de ce mot? Quelle différence existe-t-il entre Diaspora et Immigré? Tout candidat à l’Immigration doit s’imprégner de ces 2 mots clés.

 

Diaspora1

Origine de Diaspora

Étymologiquement et d’après le dictionnaire Larousse Diaspora qui vient du Grec veut dire « dispersion ». Diaspora écrit avec un « D » majuscule fait allusion au peuple Juif et en suivant ce sens, il désigne « Dispersion hors de Palestine des juifs exilés ; ensemble des communautés juives dispersées à travers le monde. La Diaspora a commencé lors de l’Exil, au VIe s. avant J.-C. elle s’est accentuée après la deuxième destruction du Temple en 70 après J.-C ».

Diaspo

Par ailleurs le mot diaspora désigne la dispersion d’un peuple, d’une ethnie à travers le monde. C’est dans cette conception qu’on parle donc de Diaspora Africaine.

Immigré versus Émigré

Les verbes émigrer et immigrer sont proches par l’élocution et par le sens. Nous pouvons souligner que  seule une question de point de vue fait que leur sens diffère. En effet, Immigré qui vient du verbe « Immigrer » et selon le dictionnaire Larousse le « fait d’entrer dans un pays étranger pour s’y fixer de façon durable ou définitive ».  C’est donc par rapport au pays d’arrivée que l’on parle d’immigration. Un Immigré est donc une personne qui a quitté son pays d’origine pour s’installer dans un autre.

S

L’Immigration qui est l’action d’immigrer laisse comprendre qu’un Immigré a pour objectif de s’installer pour une période indéfinie (celle-ci peut être sur le court ou le long terme). Un retour dans son pays d’origine n’est généralement pas, pour une majorité d’Immigré envisageable et non plus une option. Ce mot a déjà fait l’objet d’un article précédent. Ce qui sera ajouté dans cet article est le mot Émigré qui vient du mot Émigration et qui est l’action de départ de l’Immigration du point de vue du pays d’origine (Pays de départ de l’Immigré). Dans la mesure où l’émigré quitte son pays pour aller s’installer dans un autre. Ainsi le terme Immigré est plus important pour cet article car il est question de mettre en exergue la différence avec le mot Diaspora.

 188119930_62034deece_z

Différence

En principe les 2 mots désignent du point de vue du pays d’accueil, des personnes qui ont quitté leur terre natale ou pays d’origine (Pays de départ). Ainsi peu importe le statut (expatrié, exilé politique, étudiant ou enfant) de cette personne dans le pays d’accueil, elle sera comptée comme faisant partie de la Diaspora. Selon l’Union Africaine (UA), la diaspora Africaine est constituée des «personnes d’origine Africaine vivant hors du continent Africain, qui sont désireuses de contribuer à son développement et à la construction de l’Union Africaine, quelles que soient leur citoyenneté et leur nationalité». Ceci implique qu’un Immigré fait partie de la diaspora de son pays aussi longtemps que celui-ci lui porte de l’intérêt. Il est à préciser que la Diaspora englobe aussi les enfants des Immigrés et Expatriés nés dans le pays d’accueil ou issus de couples mixtes (2 personnes de nationalités diffèrentes).

31914089484_27c9c0f366_z

En résumé nous retiendrons que l’Immigré et la Diaspora ont en commun le fait qu’ils ne sont pas dans leur pays d’origine. La Diaspora ne tient pas compte de la nationalité ou de la durée de séjour à l’étranger. Dès qu’on quitte son pays d’origine, on fait déjà partie de la diaspora. Un Étudiant étranger fait partie de la Diaspora de son pays durant la période de ses études, même s’il retourne dans son pays d’origine après. Encore des questions? Alors n’hésiter pas à nous Contacter.

Pierre C. Engama à Bediang & LA TEAM

À Lire aussi:

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/diaspora/25253#534BLdoXecK0o0Ed.99

http://diasporaenligne.net/migrations-quentend-on-par-diaspora-africaine/

http://www.un.org/africarenewal/fr/a-la-une/l%E2%80%99afrique-fait-appel-%C3%A0-sa-diaspora

Publicités

7 réponses »

  1. Quelle est la Definition meme de diaspora?
    Sí on considère la diaspora coe tte personne se trouvant hors de son pays d’origine, je dirais ke diaspora=immigré
    En revanche je pense que lorsque l’emigre retourne s’installer ds son pays d’origine il ne fait plus partie de la diaspora.
    Je ne suis pas aussi d’accord avec la définition diaspora de l’Union africaine, ki conditionne l’appartenance à la diaspora par le fait de vouloir participer au développement de son pays d’origine
    Pour moi les enfants d’émigrés ne st pas émigrés. Ils st certes issue de l’immigration mais ne sont pas des immigrés
    Je propose d’ailleurs de faire un article la dessus : la place des enfants issuent de l’immigration dans leur pays de naissance

    Aimé par 1 personne

  2. Dany, pourquoi les enfants d’immigrés ne font ils pas partie de la diaspora ? .

    Il convient de distinguer les enfants nés dans leur pays d’origine puis se trouvent dans le pays d’accueil (1 )et des enfants nés sur le territoire d’acceuil (2)

    .Pour le premier cas il va de soit qu’ils font partie de la diaspora en raison de leur caractère d’immigré et du lien de sang de leurs ascendants …

    .pour le deuxième cas ces enfants ont le choix une fois grand décidé faire part de la diaspora ou non en usant juste de la législation trait à la nationalité qui offre le choix à un individu de garder la nationalité de ses parents ( lien de sang ) ou d’acquérir la nationalité du pays où il est né ( lien du sol )

    En sommes au vue de la définition de la diaspora par l’auteur de l’article, faire partir de la diaspora souleve en réalité la question de la nationalité, ne peut faire partie de la diaspora que celui qui a une autre nationalité n’appartenant pas à celui de son pays d’accueil

    Aimé par 2 personnes

    • Dire que la Diaspora depend de la nationalité de la personne n’est pas totalement faux mais pas totalement vrai non plus. En effet comme a si bien su l’expliquer Jamal dans son Commentaire. La diaspora représente un peuple vivant hors de son territoire. De ce fait les peuples Camerounais (si on reste sur l’exemple du Cameroun) installés à l’étranger représentent la diaspora camerounaise. Maintenant si tout Diasporé est un immigré ou issu de l’immigration, tout immigré ou plus concrètement toute personne issue de l’immigration n’est pas un Diasporé. C’est à dire :

      pour les Parents vivant en Europe, si ces derniers ne font pas prendre conscience à leur enfants qu’ils viennent de quelque part , leurs enfants n’auront pas conscience de faire partie de la diaspora de son pays. Ce qui quelque part pourrait lui porter préjudice dans la mesure où pour les habitants du pays d’accueil cet enfant reste un immigré et l’enfant n’aura pas conscience de l’être ce qui pourrait l’amener à faire une crise de recherche identitaire. Il n’est ni de la diaspora ni du pays d’accueil mais qui est-il?

      De même il restera important pour l’immigré ou l’expatrié d’avoir des contacts avec son pays d’origine et ce contact peut revêtir plusieurs formes. Un Camerounais résidant à l’étranger n’ayant aucun contact même virtuel avec le Cameroun ne peut se considérer comme étant de la diaspora.

      Pour le cas des enfants nés dans le pays d’accueil ainsi que pour les immigrés , je suis d’avis, pour revenir à la nationalité, que ces personnes représentent autant leur territoire d’origine que le territoire dont ils sont citoyens.

      Aimé par 1 personne

  3. Après avoir lu l’article ainsi que les commentaires j’aimerais souligner quelques points:

    Danny je rejoins ton avis su le point où les Diasporés ne sont pas dans l’obligation de participer au développement de leur terre d’origine pour éviter le terme terre natale dans la mesure où les enfants par exemple nés de Camerounais à l’étranger où dans un pays ne connaissant pas le droit du sol restent bel et bien des Camerounais. Et font partie de ce qu’on appelle les Camerounais de l’étranger donc péjorativement font partie de la diaspora Camerounaise puisque pour moi ce terme diaspora reste très péjoratif.

    Et c’est aussi le cas des enfants nés de deux parents un immigré ou expatrié pour être plus clair et un résidant de « souche » ces enfants nés de mélange sont eux aussi « des représentants de la population par exemple camerounaise des États-Unis.

    Dans un 3e cas nous avons les enfants dont soit les 2 parents sont naturalisés ou l’un seulement et les 2 possèdent la nationalité du pays « d’accueil » ces derniers eux aussi sont issus de l’immigration et représentent la population du pays d’origine. En Allemagne ils ont un terme assez parlant « Personen mit Migrationshintergrund » pour dire que ces derniers seront toujours des expatriés peu importe le nombre de génération. Après je ne sais pas exactement comment on led classe

    Aux USA ce n’est pas aussi flagrant mais en gros ces enfants sont aussi des Diasporés

    GWV J’espère que vous nous expliquerez puisque vous y êtes justement.

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s